1 Place du Temple,
26 400 Crest, France

La Cène

A table ! La cène, c'est un repas. Mais pas n'importe quel repas... LE repas, le dernier repas du Christ parmi les siens. Autant dire que la sainte Cène vécue le dimanche est un moment de mémoire où nous nous rappelons de l'amour et de la grâce de Dieu.

Un sacrement

Pain et vie, de Anna Fine Art

L'un des deux sacrements des protestants (avec le baptême), la Cène commémore le dernier repas que Jésus de Nazareth a pris avec ses disciples avant sa crucifixion. Ce repas est considéré comme l'un des moments les plus importants du christianisme, car c'est lors de cette sainte Cène, de cet ultime repas, que Jésus a institué l'eucharistie, ou la communion, ou la fraction du pain, en partageant du pain et du vin avec ses disciples en disant : « Ceci est mon corps... Ceci est mon sang... »

Quand vivre la Cène ?

Dans l'Église protestante unie du Crestois, la sainte Cène n'est pas prise de manière régulière, toutes les semaines ou tous les mois par exemple. Étant un moyen de se rappeler la mort et la résurrection de Jésus de Nazareth et de se remémorer le dernier repas de son ministère, il s'agit d'user de ce mémorial porteur de sens avec discernement. Il revient au Conseil presbytéral de discerner les occasions de partager ce symbole communautairement. La mention SC (Sainte Cène) dans le calendrier des cultes vous donnera les prochaines dates.

Le déroulement de la Cène

Participer à la sainte Cène, c'est entrer dans un moment solennel parce que vécu en mémoire de Jésus Christ, la veille de sa mort, et aussi dans un moment d'accueil, car les protestants pratiquent la table "ouverte" où chacun peut librement y participer dès lors qu'il croit en son cœur du "Jésus Christ est le Seigneur".

Voici les principaux temps de la Cène qui est généralement vécue lors d'un culte et peut être agrémentée de cantiques :

  1. Préface : Un temps de louange à Dieu.
  2. Rappel de l'institution : Les passages bibliques faisant référence au dernier repas du Christ sont lus pour contextualiser ce qui va être vécu.
  3. Prière de communion : Décentrés de nous, nous portons devant Dieu le monde, ses drames, ses fléaux, ses misères... lui demandant son intervention et son aide. Cette prière se clot sur le Notre Père.
  4. Invitation à la cène : L'officiant explique comment se disposer autour de la table (en fonction de l'affluence et de la configuration du lieu).
  5. Fraction du pain et élévation de la coupe : L'officiant rompt le pain et montre la coupe de vin à l'assemblée.
  6. Communion : Chacun mange un morceau de pain et boit du vin (ou du jus de raisin). Depuis la crise de Covid, nous utilisons des petits gobelets individuels et le pain est distribué avec des pincettes.
  7. Prière d'action de grâces : Sachons dire merci à Dieu pour ce qui vient d'être partagé.