1 Place du Temple,
26 400 Crest, France

Le culte : tous les dimanches à 10 h 30

Tous les dimanches et certains jours de fête (Noël, Pâques, Ascension, Pentecôte), notre communauté se réunit pour le culte. Ce temps (une heure environ) nous permet de nous tourner en toute confiance vers le Dieu de Jésus Christ pour le célébrer, le louer et le remercier. C'est aussi, pour chacun, un moment à part dans sa semaine pour se poser devant celui qui est le Tout Autre, pour se reposer avec ses frères et sœurs en Christ, et pour prier ensemble, chanter ensemble, méditer la Bible ensemble, communier ensemble... Le culte s'avère donc être à la fois un temps de développement spirituel et de ressourcement personnel et communautaire.

Le temple, un lieu ouvert à tous

Nous vivons généralement le culte dominical dans l'un de nos deux principaux temples : Crest et Beaufort-sur-Gervanne. Mais pas exclusivement ! Il nous arrive de vivre le culte dans les temples de Grâne, de Plan-de-Baix ou d'Espenel, mais aussi en extérieur comme à Clos-Rond (Gigors-et-Lozeron) ou dans le parc du presbytère de Blacons. Parfois, nous allons dans d'autres lieux comme dans des salles des fêtes ou au théâtre de Saillans (un ancien temple). Autrement dit, le lieu pour vivre le culte n'est pas essentiel en soi et aucun temple n'est sacré.

Porte ouverte en peinture

Il y a tout de même une chose importante dans l'approche protestante du temps cultuel : chacun se place devant Dieu, tel qu'il est, avec sa conscience, nu pourrions-nous dire. En effet, nous avons la conviction que les humains sont tous également aimés de Lui. C'est la raison pour laquelle tous les hommes et les femmes, de toutes les nations, et quels que soient leurs antécédents, sont accueillis dans notre Eglise. Tous ! Donc bienvenue. Oui, le culte est ouvert à tous, même à ceux qui viennent simplement pour satisfaire leur curiosité.

La Bible et sa prédication

Avec la Réforme du XVIe siècle, la prédication est devenue l'élément central du culte. De quoi s'agit-il ? Au cœur du culte, il y a un temps où la Bible est ouverte et lue, et écoutée par l'assemblée comme une parole inspirée qui a encore tant de choses à nous dire par son actualité. Ensuite, et c'est là la prédication, cette parole entendue est méditée, interprétée, réfléchie, traduite pour aujourd'hui. L'Esprit saint agissant, cette réflexion du pasteur ou de l'officiant devient un enseignement (au sens le plus large) pour l'assemblée.

Nature morte avec Bible, de Vincent van Gogh (1885)

En d'autres termes, la prédication s'offre à chacun pour l'aider à vivre devant et avec Dieu. En donnant une place cruciale à la lecture biblique et à sa prédication, le culte réformé entend célébrer l'amour inconditionnel de Dieu, message fondamental qui unit et réunit les membres de notre Église.

Le déroulement du culte

Le culte réformé n'est pas un temps triste et monotone ! Entrecoupée de psaumes et de cantiques (nous utilisons les recueils Arc-en-ciel et Alléluia), la liturgie laisse une place importante aux chants, anciens et récents, comme à la musique. Dans sa structure, elle est un dialogue entre l'humain et Dieu. Le rôle de l'officiant (qu'il soit pasteur-théologien ou pas), s'il est important dans le déroulement du culte, n'est pas essentiel. C'est la raison pour laquelle, dans l'Église protestante unie du Crestois, la liturgie est souvent dite à plusieurs voix, rendant le culte encore plus vivant.

A titre indicatif, car chez les protestants rien n'est jamais figé et définitif, voici les principales étapes du culte :

  1. Accueil : Ce temps initial de salutation et de bienvenue nous place devant Dieu et sa grâce.
  2. Louange : Par des psaumes, des hymnes, des prières, des affirmations de reconnaissance, nous adressons à Dieu notre merci.
  3. Loi de Dieu (ou volonté de Dieu) : Comme un miroir, la loi de Dieu nous redit notre humaine incapacité à satisfaire à 100 % son exigence. Placée après l'annonce de la grâce (6), on parlera alors de "volonté de Dieu" pour notre vie, une exhortation à vivre pleinement l'amour du Christ.
  4. Prière de repentance : Se repentir, c'est se tourner vers Dieu et confesser ses péchés, c'est-à-dire reconnaître ses manquements et son incapacité à faire le bien exigé par la loi de Dieu. Il nous faut dès lors demander l'aide de Dieu et son pardon.
  5. Annonce de la grâce : La grâce est une remise de dette, un pardon gratuit, une libération donnée par Dieu qui est Amour infini. Cette grâce offerte ôte en nous toute culpabilité et nous permet de repartir dans la vie, debout et libre.
  6. Prière d'illumination : Par ce temps de préparation à l'écoute de la Parole, Dieu nous rend disponibles à entendre sa voix.
  7. Lecture(s) biblique(s) : Il s'agit de la ou des lecture(s) biblique(s) du jour ou de textes bibliques librement choisis par le prédicateur.
  8. Prédication : Voir des prédications.
  9. Confession de foi : Par un texte structuré, l'assemblée affirme sa confiance en Dieu et proclame ses convictions chrétiennes.
  10. Sainte Cène : Voir la Cène.
  11. Annonces et collecte : Les activités de la semaine et la vie de l'Eglise sont annoncées. Suit l'offrande qui est la collecte des dons de chacun pour que l'Eglise puisse matériellement fonctionner. Donner de notre temps et de notre argent, c'est répondre personnellement et concrètement à l'appel de Dieu.
  12. Prière d'intercession : Décentrés de nous, nous portons devant Dieu le monde, ses drames, ses fléaux, ses misères... lui demandant son intervention et son aide. Cette prière se clot sur le Notre Père.
  13. Paroles d'envoi et de bénédiction : Ce temps final est à la fois une exhortation et un encouragement à aller dans le monde pour porter la Bonne Nouvelle. Et Dieu sera là, au rendez-vous et à nos côtés, sur les chemins de la vie car il est Emmanuel, litt. "Dieu avec nous".